Génération ESG

Ayant vocation à réconcilier économie et écologie, rentable et durable, Amarenco met la production d’énergie solaire au service de la nature. Le groupe s’engage donc à évaluer la portée de ses projets via sa politique RSE ou, plutôt, ESG : Environment, Social, Governance.

> E comme Environnement : c’est le cœur de métier d’Amarenco et chaque installation photovoltaïque du groupe fait office de puits carbone. En plus de contribuer à réduire les émissions de CO2, ses projets sont associés à des programmes dédiés à la régénération des sols, à la restauration de la biodiversité et à la replantation de forêts résilientes.

> S comme Social : parce que la cohésion est primordiale, Amarenco valorise l’esprit d’initiative. En témoigne sa plateforme Team Starter, qui permet de porter des projets imaginés par ses collaborateurs et financés par le groupe. Ce dernier soutient également des associations partageant ses valeurs, ainsi que les territoires où se trouvent ses installations.

> G comme Gouvernance : Amarenco a développé un mode de gouvernance très ouvert, cultivant l’échange, l’écoute et la collégialité des décisions. Parité, diversité, accessibilité, sécurité s’inscrivent au cœur des préoccupations du groupe, qui est également très attentif à l’éthique de ses relations avec toutes ses parties prenantes.

L’ « AMARENCO PLEDGE » ET SES PROGRAMMES « ECHOS »

Amarenco s’engage à mobiliser systématiquement une partie de ses fonds investis dans le déploiement de ses infrastructures dans tous les pays où la société œuvre afin de produire une électricité régénératrice, c’est a dire une électricité qui s’accompagne de la régénération des écosystèmes des territoires dans lesquels les infrastructures sont déployées.

L’ « AMARENCO PLEDGE », c’est un engagement de l’entreprise à allouer 2 millions d’euros par GW crête de puissance électrique investi à des programmes de régénération, ainsi que 500,000 euros par GW d’actifs en exploitation chaque année.

Cet engagement est l’illustration parfaite de la philosophie d’Amarenco et de son engagement à préserver la planète.

Dès l’année 2022, l’« AMARENCO PLEDGE » se concrétisera à travers les « programmes ECHOS », partout où le groupe est implanté et se présentera à l’avenir, comme suit :
> Des programmes de régénération à l’échelle de nos projets : Amarenco développe des programmes de régénération adaptés à chaque site et chaque climat de tous les sols sur lesquels les centrales photovoltaïques au sol et agri-photovoltaïques sont déployés, afin de redonner la capacité des sols à absorber les émissions carbone et de favoriser la biodiversité ainsi que la rétention d’eau. L’entreprise contribuera ainsi à l’objectif 4 pour 1000, initié en même temps que l’accord de Paris sur le climat en décembre 2015.
Par ailleurs, à chaque fois que la taille et configuration d’un site sur lequel la société réalise une infrastructure solaire le permet, Amarenco met en œuvre sur une parcelle de 1 000 à 2 000 m2 une micro-forêt, une forêt comestible ou encore un jardin forêt, et sera rendu accessible au public.
> Des programmes de régénération à l’échelle de nos territoires: Amarenco développe des programmes structurants favorisant la régénération des écosystèmes dans tous les pays où l’entreprise investit de manière significative dans ses infrastructures photovoltaïques.
Ces programmes sont notamment focalisés sur la restauration de sols et de forêts fortement dégradés en sols vivants, ainsi que sur la résilience des forêts et l’agriculture régénérative de masse, en particulier l’agroforesterie.
Tous ces programmes soulignent l’engagement d’Amarenco à produire une énergie à la fois propre et contribuant à la régénération environnementale, véritable axe de différenciation par rapport à des producteurs d’énergie traditionnels.

CONCRÈTEMENT, QUELS ENGAGEMENTS ?

Considérant que chaque projet doit être porteur de sens, y compris pour ses équipes en interne, Amarenco œuvre pour optimiser sans cesse le bien-être au sein de l’entreprise.

La parité au cœur de nos préoccupations

En voir plus

L’éthique comme gage de sécurité

En voir plus

Une diversité naturelle

En voir plus

L’accessibilité pour évoluer ensemble

En voir plus

La parité au cœur de nos préoccupations

Alors que le secteur de l’énergie est très majoritairement masculin, notamment en ce qui concerne les postes de direction et ce à travers le monde, Amarenco met un point d’honneur à s’engager en faveur de la parité. Comptant déjà environ 40% de femmes parmi ses équipes, y compris au sein du comité de direction ou aux postes à responsabilités, le groupe envisage d’atteindre le cap symbolique des 50% très rapidement dans l’optique de féminiser et d’équilibrer la profession.

L’éthique comme gage de sécurité

Très investi dans la protection de l’environnement et en faveur de notre avenir sur cette terre, Amarenco s’engage également auprès de ses parties prenantes, afin de leur apporter des gages de sécurité. Ses investisseurs, tout comme sa direction, attachent ainsi une grande importance aux questions d’éthique. Un sujet central sur le marché sensible qu’est celui de l’énergie, d’autant que le groupe a obtenu les certifications ISO 9001 et AQPV (Alliance Qualité PhotoVoltaïque).

Une diversité naturelle

Valeur ancrée dans l’ADN d’Amarenco, la diversité de ses équipes fait sa fierté et sa richesse. Sur environ 200 collaborateurs, le groupe dénombre en effet 25 nationalités et autant de langues. Sans oublier les autres langages qui cohabitent au sein de l’entreprise : technique, financier, réglementaire, juridique, institutionnel… À cela s’ajoute la diversité des cultures et des profils, tout ceci contribuant à confronter les idées, à créer des traits d’union et à garder l’esprit ouvert pour cultiver le sens de l’innovation.

L’accessibilité pour évoluer ensemble

Amarenco offre à ses collaborateurs de nombreuses passerelles pour favoriser la mobilité, interne ou non, faciliter l’évolution professionnelle et privilégier l’épanouissement de chacun, qu’il s’agisse d’un technicien hyper spécialisé ou d’une jeune recrue. Un agriculteur a ainsi pu prendre la direction d’une business unit, tandis qu’un chef de projet expérimenté s’est lancé dans l’agroforesterie. Le groupe multiplie ainsi les opportunités de passer d’un métier à un autre, d’un pays à un autre et de grandir à ses côtés.